Le STTNA–CSN

UN SYNDICAT POUR LA DÉFENSE DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES NON ASSUJETTIS À L’INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

Les travailleurs de l’industrie de la construction sont, règle générale, régis par la Loi R-20. Or, il existe une grande variété de travaux accomplis tant sur les chantiers que par des entreprises connexes à la construction qui ne sont pas assujetties à cette loi. Certains secteurs d’activité économique qui en apparence serait régis par la construction sont aussi non réglementés. L’assujettissement, c’est une affaire de tribunaux.

Par conséquent, la CSN–Construction a réfléchi à la meilleure façon d’assurer de bonnes conditions de travail pour les travailleurs non assujettis à la loi qui ne bénéficient actuellement que des normes minimales de travail au Québec.

Pour corriger la situation injuste que vivent ces travailleurs, la CSN–Construction a pensé à leur donner les moyens d’accéder aux droits découlant d’une accréditation syndicale en vertu du Code du travail. Ainsi, à son bureau fédéral des 2 et 3 décembre 2017, la CSN-Construction a fondé le Syndicat des travailleuses et travailleurs non assujettis (STTNA–CSN).

En se syndiquant avec le STTNA–CSN, les travailleurs bénéficieront d’une convention collective pour leurs conditions de travail, leurs avantages sociaux et la santé-sécurité du travail. Ainsi, les travailleurs membres du STTNA–CSN pourront bénéficier d’une amélioration de leurs conditions de travail et de vie familiale et sociale.

Cette nouvelle forme d’organisation syndicale assouplira les règles de régie interne et fera la promotion d’un syndicalisme simple et rassembleur.

Qu’on pense par exemple aux fermes agricoles de moins de 5 millions, à la déréglementation de l’institutionnel, ou tout simplement au hors construction.