COVID-19 et réouverture complète des chantiers : La santé et la sécurité demeurent la priorité

La CSN-Construction prend acte de la décision du gouvernement du Québec de rouvrir tous les chantiers de construction de la province à partir du 11 mai.

La prudence et la vigilance restent de mise, car la santé et la santé de nos travailleuses et travailleurs sont la priorité. Nous invitons les travailleurs à consulter le Guide COVID-19 – Chantiers de construction de la CNESST sur lequel nous avons collaboré.

Bien que nous sommes encouragés par les mesures sanitaires en cours sur les chantiers résidentiels depuis une semaine – dans la majorité des cas, elles sont conformes aux directives de la santé publique et les conditions sont nettement mieux que celles d’avant la COVID-19 – les chantiers liés aux secteurs institutionnel et commercial, et institutionnel (IC/I) comportent d’autres défis.

« Ces chantiers nécessitent beaucoup plus de planification, car de nombreux travailleurs s’y retrouvent en même temps. Un renforcement sera définitivement nécessaire aux entrées et aux sorties ainsi que sur les lieux de pause. Les entreprises ont donc deux semaines pour planifier leur réouverture et se conformer », soutient vice-président IC/I à la CSN-Construction, Jean-Louis Simard.

« Le défi sera de taille pour réactiver cette industrie dans le contexte de la pandémie et il faudra innover en matière de santé et sécurité du travail et en gestion du travail. Nous n’avons pas le droit à l’échec, car personne ne veut être responsable d’une 2e vague de contamination », explique le président de la CSN-Construction, Pierre Brassard.

Rappelons que l’industrie de la construction représente 47 milliards de dollars en immobilisation et 12 % du PIB du Québec. Elle englobe 194 000 travailleurs, 26 000 employeurs, une masse salariale de 7 milliards de dollars et 3 0000 mises en chantiers par année.

Sur notre site internet, nous avions mis à la disposition des travailleurs un sondage permettant de rendre compte de la conformité ou non des chantiers de façon anonyme. Nous encourageons tout le monde à continuer à nous contacter. De plus, nos représentants continueront de parcourir les sites afin de vérifier les lieux et répondre aux questions des travailleurs.